Petit florilège de la conduite en Afrique du Sud 

Quand on s’installe pour la 1ère fois dans une voiture en Afrique du Sud, et qu’on s’apprête à la conduire on se rend vite compte qu’il va falloir un petit temps d’adaptation. Le doute s’empare  sans attendre et la question tombe assez vite : a-t-on bien fait de louer une auto par ici ?

Bon primo, tout est inversé d’avec les véhicules de nos contrées. Donc, premier test c’est déjà de mettre sa ceinture, machinalement on la cherche avec sa main gauche… on n’y trouve que l’espace entre les 2 sièges avant voire l’accoudoir central, c’est bien par la droite qu’on la trouvera. Ensuite, on tourne la clef et moteur, on enclenche la marche arrière pour reculer et sortir de la place de parc, par réflexe on se retourne sur la droite pour voir derrière…ah! ben non il faut se retourner sur la gauche bien sûr.

Les rétroviseurs : pas évident de s’habituer à celui du milieu pour voir en arrière depuis l’autre côté.

On vous épargne les passages de vitesses, on a opté pour la facilité avec une boîte automatique.

Sur la route…et bien il faut se tenir à gauche bien évidemment. Et les repères sont complètement différents de ceux connus. Il est extrêmement compliqué d’intégrer les dimensions de son véhicule. On a l’impression d’être au milieu de la route alors on serre sur la gauche et du coup on est presque en dehors de la chaussée.

Secundo il faut composer avec les autres usagers de la route. Et alors là ! C’est la cour des miracles ! Il y en a des véhicules de toutes sortes, des lents, des rapides. Il y en a qui anticipent un peu d’autres pas du tout! Il y a partout ces petits bus qui officient en tant que taxi, à tout moment ils s’arrêtent pour embarquer ou débarquer quelqu’un. Ils redémarrent et s’insèrent dans le trafic.

Il n’est pas rare de voir des véhicules se dépasser sur une route normale alors qu’un autre vient en face : c’est pas un problème ! Ca passe à trois!

Les routes principales sont souvent très bien entretenues et il y a comme une bande d’arrêt d’urgence délimitée par une ligne jaune sur chaque côté gauche de la chaussée. En fait, quand un usager un peu pressé veut dépasser, celui qui « lambine » se décale sur ladite bande d’arrêt et fait place pour le plus rapide (pas sûr que ce soit très légal mais ça marche comme ça).

Les feux, les priorités, la signalisation routière sont des domaines recélant encore bien des mystères pour nous…entre leur réelle signification et l’interprétation que les gens en font! Même provenant de la police elle-même!

Prudence sur l’autoroute ! Il y a beaucoup de trafic! Il y a des tronçons à 3 voies voire 4 et surtout il y a des endroits où des gens traversent, où des vaches paissent paisiblement ou des vendeurs sur le bas-côté, etc… Il y a des camions et des gros, des très gros même. Un petit bus (encore lui) dépose ici des enfants rentrant de l’école, ils finiront leur trajet sur la bande d’arrêt d’urgence.Tiens! Là, un cycliste et c’est une chance s’il est dans le bon sens du trafic!

Le plus formidable c’est que ça fonctionne pas trop mal. Les gens ne s’énervent pas et font preuve de mansuétude. Le trafic s’écoule gentiment et chacun y trouve sa place.

Si les routes sont relativement bien entretenues, c’est aussi parce qu’il y a des travaux de réfection et de maintenance de la chaussée. A l’approche de la zone concernée un bipède agite un drapeau rouge alertant le conducteur que des travaux sont en cours sur ce tronçon. Puis c’est le signal « stop » car on ne circule plus que sur une seule voie…ce n’est pas un feu mais une barrière à roulettes tenue par un ouvrier qui empêche le passage des véhicules. Quelques (souvent très longues) minutes après s’être arrêté, le talkie-walkie crachote quelques mots inaudibles signifiant qu’il est temps d’inverser les rôles. Le-dit ouvrier déplace alors sa barrière et tourne le signal sur « go » et on peut continuer notre route.

Après cinq semaines de conduite on peut dire qu’on s’en sort pas trop mal et qu’on a su s’adapter tant bien que mal à la façon de conduire sud africaine.


2 réflexions sur “Petit florilège de la conduite en Afrique du Sud 

  1. coucou les 4 voyageurs, voici déjà une magnifique et enrichissante aventure! Merci pour les excellents commentaires et les belles photos! A chaque épisode, vous nous faites rêver!!! Bisous à tous et bonne suite des péripéties par le monde. Sylvette et José

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s